La Société du Musée du Grand Châteauguay

La Société du Musée du Grand Châteauguay est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de conserver, mettre en valeur et diffuser le patrimoine historique régional par l’entremise de la Maison LePailleur. Elle y parvient en mettant de l’avant des moyens tels des inventaires, des expositions, de la recherche, des programmes éducatifs, de la classification, des publications, des actions culturelles, des colloques et des acquisitions.

Rapport annuel 2016

Rapport annuel

Historique

Dans les années 1970, des citoyens de Châteauguay chérissant des souvenirs bien vivants, et pour qui l’histoire de leurs ancêtres revêt une grande importance, se réunissent dans l’intention de sauvegarder une vieille maison abandonnée construite au milieu du XIXe siècle, le long de la rivière Châteauguay. Ils forment le comité Gravel pour « la sauvegarde de patrimoine du Grand Châteauguay dont la priorité est la restauration et l’administration subséquente de la Maison Gravel-Dupuis ». Malheureusement, le comité Gravel n’atteint pas ses objectifs de restaurer la maison et de lui trouver une vocation.
Une décennie plus tard, soit le 17 février 1987, la création d’un nouveau groupe a lieu pour reprendre l’idée de donner une vocation patrimoniale aux maisons Gravel et LePailleur. À cette première rencontre,  sont présents Mme Pierrette Cardinal, Mme Aline Chevrefils, M. Normand Dorais, M. Gilles Laberge, M. Daniel Leduc, Mme Nathalie Smith, M. Anatole Cécyre, M. Edgar Lacoste, M. Philippe McComber et quelques autres. Ce sont ces gens qui ont décidé d’incorporer une société en tant que musée vouée à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine de Châteauguay.

Voici leur mandat à l’époque :

  • Sauvegarder le patrimoine en créant un musée local et régional
  • Avoir  pignon sur rue pour accueillir des associations à but non lucratif et celles reliées aux arts, tels l’artisanat, la musique, la peinture, et à la vie culturelle du Grand Châteauguay
  • Détenir un lieu d’exposition sur l’histoire de la région
  • Créer un lieu d’information sur le patrimoine du Grand Châteauguay.

Les réunions du comité ont lieu à différents endroits de la ville, tels le centre culturel, la mairie, etc.  le comité n’ayant pas encore de locaux pour tenir ses rencontres.
Le 1er août 1988, Mme Gisèle Boisvert, professeure, M. Normand Dorais, restaurateur et M. Gilles Laberge, historien, demandent au gouvernement d’enregistrer la corporation sous le nom de La Société du Musée du Grand Châteauguay.

Pourquoi avoir choisi La Société du Musée du Grand Châteauguay? Parce qu’à la fin du XVIIe siècle,  Châteauguay était une seigneurie qui englobait le territoire couvert aujourd’hui par  les villes de Mercier, Saint-Isidore, Léry ainsi que Châteauguay. Il est à noter qu’aux XVIIIe et XIXe siècles la seigneurie de Châteauguay appartenait aux Soeurs Grises. Aujourd’hui, l’appellation du Grand Châteauguay réfère au passé seigneurial, aux quatre villes qui en faisaient partie.

Le 11 octobre 1989, le premier conseil d’administration provisoire est formé. Il est constitué de :

  • M. Janot St-Onge, président
  • Mme Gisèle Boisvert, vice-présidente
  • M. André Boulet, trésorier
  • Mme Guylaine Bombardier, secrétaire
  • M. Philippe McComber
  • M. Daniel Leduc, représentant de la ville de Châteauguay

Le modèle organisationnel proposé pour la SMGC engendre la formation de différents comités, tels que le comité de recrutement, le comité de financement, le comité des expositions et activités spéciales, le comité de la collection et le comité promotionnel.

Cent fois sur le métier ces gens ont remis leur ouvrage et en 1997, ils ont pu récolter le fruit de leur labeur, car la Fondation Héritage canadien du Québec cède la Maison LePailleur à la ville de Châteauguay. C’est ainsi qu’en 1998, la Société du Musée du Grand Châteauguay obtient de la ville la gestion de la maison et y installe ses bureaux, tant attendus.